mardi 8 juin 2010

Définitions clair/obscur et perspective

Clair-obscur :
Exprime la présence marquée d'une ou de plusieurs sources lumineuses. Il est un effet de contraste produit par
le rapprochement des lumières et des ombres sur les objets représentés, ce qui leur confère une présence en
trois dimensions.

Perspective:
Le mode de représentation le plus connu remonte au XVe siècle, à la Renaissance italienne. C’est à cette
époque que furent formulées les lois de la perspective dite «classique»

«Les lois de la perspective de la Renaissance italienne ont pour objectif de représenter sur une surface plane des
objets tels que nous les voyons dans la nature, c'est-à-dire en profondeur; et font du tableau une sorte de
"fenêtre" par laquelle notre regard plonge dans l'espace»1

La perspective linéaire:
Utilise, comme références, la projection (opération basée sur le fait que les lignes parallèles semblent
converger avec l'éloignement) et le raccourci (rapetissement dû à l'éloignement des objets). Les
perspectives frontale et oblique en font partie.

La perspective aérienne:
Reproduction des variations d'intensité lumineuse et des gradations de couleurs qui semblent
s'effacer avec la distance. Cet effet est causé, dans la nature, par l'épaississement du voile
atmosphérique.

Ligne d'horizon:
L'emplacement de la ligne d'horizon dépend du point d'observation du dessinateur, soit la hauteur de
ses yeux par rapport à la scène ou l'objet observé.

Point de fuite:
Point situé sur la ligne d'horizon qui marque la fin d'une ligne fuyant vers l'horizon. Toutes les lignes
parallèles et horizontales ont un point de fuite commun vers lequel elles convergent. Lorsque les
objets sont disposés en tous sens, chaque objet possède ses propres points de fuite.

1. PANOFSKY, Erwin (1975) La perspective comme forme symbolique •. Les Éditions de Minuit, Paris, 1975, extrait: page 38.

-notes de cours Suzanne Paquette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire